Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 identification

Aller en bas 
AuteurMessage
ancitrus



Nombre de messages : 19
Localisation : normandie
Date d'inscription : 23/10/2016

identification Empty
MessageSujet: identification   identification EmptyDim 23 Déc 2018 - 22:40

bonjour ,

 j'avoue hésiter sur le numéro de ces deux timbres, pouvez vous m'aider ? merci a vous
identification Img00410identification Img00510
Revenir en haut Aller en bas
daniel91

daniel91

Nombre de messages : 558
Age : 65
Localisation : Saint Raphaël
Date d'inscription : 21/04/2012

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyLun 24 Déc 2018 - 16:42

Bonjour à toutes et à tous et en particulier à Ancitrus,

Je dirai YT n° 13 et 14 mais ça me paraît trop simple pour être la réponse complète.

Est-il possible d’expliciter la demande exacte ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 13035
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyLun 24 Déc 2018 - 17:13

bonjour,

je pense qu'il s'agit d'identifier les types. Ce n'est pas forcément mon sport préféré, mais je me lance (le ridicule ne tue pas) :

identification Idnapo10

D.
Revenir en haut Aller en bas
Papy24

Papy24

Nombre de messages : 425
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 01/07/2011

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyLun 24 Déc 2018 - 17:53

Bonjour,

Voilà qui apporte de l'eau à mon moulin, plutôt à ma conviction que les imprimeurs d'Anatole Hulot ont utilisé une presse à cylindre pour l'impression de ces types II. En effet, le peu de différences entre les deux types provient surtout de l'impression et du type de mise en train, et non du galvano, et on peut voir que le type II a une meilleure impression. Et d'après le catalogue Maury, le type II commencerait en 1860. J'ai toujours pensé que malgré son mauvais caractère connu, Anatole était un malin. Il avait fait son prix au mille de timbres avec les presses à bras qui produisaient environ 60 feuilles à l'heure avec un très dur labeur de 2 ouvriers, alors que la presse à cylindre en produisait plus de 900 avec beaucoup plus de facilité, de qualité et surtout moins d'effort physique. Imaginez le bénéfice !

Papy24
Revenir en haut Aller en bas
http://blog-impressions-timbrees.blogspot.com/
bc92

bc92

Nombre de messages : 6684
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyLun 24 Déc 2018 - 18:49

Bonsoir,

Doudad, encore un effort pour la perfection. Dans l'ordre des images, les types sont :

2    2
1    2

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
ancitrus



Nombre de messages : 19
Localisation : normandie
Date d'inscription : 23/10/2016

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyLun 24 Déc 2018 - 19:11

bonjour

Effectivement ,la  determination  des types  et  donc  de leur  numérotation est pas toujours evidente  surtout  si l'on y rajoute  quelques nuances  de couleurs .
 Bref,  donc  selon vous  si  l'on  reprend dans l'ordre  le  10 C empire franc . Nous avons  un numéro 13B  pour un type II pour les 2 timbres. Et pour  le 20 c, on a un 14A  pour le type I  et un 14 B pour le type II .  C'est bien  cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Hornet785

Hornet785

Nombre de messages : 20
Localisation : Canada
Date d'inscription : 02/01/2019

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptySam 2 Fév 2019 - 3:23

Bonjour,

J'utilise le catalogue Scott qui est vraiment général. Donc, cette lettre daté du 17 mars 1857 d'un envoi en ville (Paris) affranchie 10c avec un Napoléon III, type I, Nr.14. Cachet losange bureau de quartier, lettre k type bâton avec son cachet correspondant du même bureau? 

Reste à savoir si tout cela est bon comme identification.

Salutations

Sylvain

identification Img_312
identification Ghjgh10
Revenir en haut Aller en bas
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 13035
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptySam 2 Fév 2019 - 7:59

bonjour,

Citation :
losange bureau de quartier, lettre k type bâton avec son cachet correspondant du même bureau

pour être précis, je dirais losange petit logement (60 points) et dateur de distribution n° 1520 de la nomenclature Rochette & Pothion. Association normale sur les lettres pour Paris à partir de 1856 dans les bureaux principaux de quartier.

D.
Revenir en haut Aller en bas
wishmerhill

wishmerhill

Nombre de messages : 471
Age : 38
Localisation : Bouches-du-rhône
Date d'inscription : 31/12/2015

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptySam 2 Fév 2019 - 22:43

Hornet785 a écrit:
 10c avec un Napoléon III, type I, Nr.14. 

13A pour la nomenclature Yvert Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Hornet785

Hornet785

Nombre de messages : 20
Localisation : Canada
Date d'inscription : 02/01/2019

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptySam 9 Fév 2019 - 0:45

Bonjour,

Merci à vous deux pour ces suppléments d'infos.

Salutation

Sylvain
Revenir en haut Aller en bas
Tino_24

Tino_24

Nombre de messages : 13
Age : 74
Localisation : 13480
Date d'inscription : 02/02/2020

identification Empty
MessageSujet: ma réponse   identification EmptyMer 5 Fév 2020 - 22:44

Bonsoir
Le Dr Fromaigeat dans l'histoire de l'empire à partir de la documentation (lettres entre les acteurs employés par le ministre de la poste) nous explique comment Hulot à fabriquer les galvanos servant à l'impression. Cela passe d'abord par un travail du graveur qui doit dupliquer le poinçon original pour avoir des poinçons de service avec la valeur du timbre.
Le type I correspond au premier timbre imprimé. 1853 le type I. 1854 Le type II
(dates que je n'ai pas vérifié) Hulot a un contrat pour dupliquer l'image gravé sur le poinçon
Il demande donc au graveur un nouveau poinçon de service pour les besoins d'approvisionnement des bureaux postaux. Ayant constaté des défauts de visibilité, lignes du cou, cheveux, en particulier. Ces poinçons sont  issu du poinçon de la présidence.
Ces raisons se retrouvent sur l'émission lauré et les différences sont pour une meilleure lisibilité de l’effigie, suite à la nécessité de refaire un galvano à partir d"un poinçon trop usé pour fabriquer 300 nouvelles matrices.
Revenir en haut Aller en bas
bc92

bc92

Nombre de messages : 6684
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification EmptyJeu 6 Fév 2020 - 8:54

Bonjour,
Tino_24 a écrit:
Le Dr Fromaigeat dans l'histoire de l'empire à partir de la documentation (lettres entre les acteurs employés par le ministre de la poste) nous explique comment Hulot à fabriquer les galvanos servant à l'impression. Cela passe d'abord par un travail du graveur qui doit dupliquer le poinçon original pour avoir des poinçons de service avec la valeur du timbre.

Il n'y a pas eu de poinçons de l'Empire avec valeur, et Fromaigeat ne l'a jamais écrit.

Chaque paire de goujons-valeur était ajustée sur l'unique poinçon au type 1 ou sur l'unique poinçon au type 2, le temps de frapper les matrices correspondantes.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Tino_24

Tino_24

Nombre de messages : 13
Age : 74
Localisation : 13480
Date d'inscription : 02/02/2020

identification Empty
MessageSujet: identification   identification EmptyJeu 6 Fév 2020 - 16:24

Tu as raison, j'ai dit une grosse bêtise.Les goujons  permettent justement de ne pas multiplier les poinçons
Revenir en haut Aller en bas
Tino_24

Tino_24

Nombre de messages : 13
Age : 74
Localisation : 13480
Date d'inscription : 02/02/2020

identification Empty
MessageSujet: identification   identification EmptyDim 9 Fév 2020 - 8:17

Je voulais parler des galvanos qui m'ont permis de comprendre Ces problèmes de types et la complexité de la série Cérès.
J'étais adolescent quand la question c'est posée de comprendre cette série. C'est le livre de  Pierre de Lizeray qui m'a aidé à la compréhension
Les anciens expliqués 1849-1876.
Je le cite:

Les deux premiers graveurs des timbres de France furent successivement, comme on le sait, Barre père et son fils.
Mais, des confusions pouvant être faites, il est tout d'abord intéressant de préciser par une date le domaine du premier et celui du second.
Voici donc en quelques mots la biographie de ces deux graveurs.
Jean-Jacques Barre est né à Paris le 3 août 1793. Il devint graveur général de la Monnaie le 22 décembre 1842 et c'est à ce titre qu'il grava le poinçon du premier timbre français, six ans plus tard, fin 1848. Il mourut en 1855.
Désiré-Albert Barre naquit le 6 niai 1818 et, à la mort de son père, succéda à ce dernier comme graveur général de la Monnaie en 1855. Il mourut le 29 décembre 1878.
Comme on le voit, l'année 1855 est tout à fait capitale puisqu'elle permet de bien départager les travaux respectifs de nos deux premiers graveurs.
De ce fait tout ce qui précède cette date de 1855 est l'œuvre de J.-J. Barre soit : Cérès (1849), Présidence (1852).
Empire non dentelé (1853). Ce dernier type n’étant en somme que le type Présidence sur lequel on supprima l'initiale B du graveur et dont on changea la légende supérieure (EMPIRE au lieu de REPUB.)
En revanche tout ce qui est postérieur à 1855 est l'œuvre de D.-A. Barre soit : Aigles coloniaux (dont les épreuves en noir furent présentées à la commission des Monnaies le 2 novembre 1858 et dont les 10 et 40 c. furent émis le lei juin 1859)       les trois modèles Empire Lauré (fin 1862), c'est-à-dire petites et moyennes valeurs ainsi que le 5 Fr., avec versions successives pour certains timbres Cérès 1 à 5 c. (1872). Ces derniers timbres possèdent les anciens cadres de l'Empire (avec leurs défauts), une nouvelle légende République et une nouvelle effigie rappelant évidemment celle gravée par Barre père en 1848, mais différant tout de même de nos premiers timbres par le graphisme de l'effigie et par sa dimension.
 Reste à situer la variation du type Empire non dentelé, dite type II, par l'apport à ces deux graveurs.
Le type II non dentelé (1860) des 1, 10 et 20 c. étant largement postérieur à 1855 est sans doute une modification due à Barre fils. A notre avis, il amène d'ailleurs un nouveau « modelé » de l'effigie à fort relief qui n'est pas sans parenté avec le type Lauré également à fort relief du même graveur.
On a avancé qu'entre type I et type II il n'y avait que des différences pouvant résulter de la mise en train.
identification Z
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




identification Empty
MessageSujet: Re: identification   identification Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
identification
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Philatélie, demandes et apports d'informations :: CLASSIQUES (XIXème siècle)-
Sauter vers: