Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -17%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
305.99 €

 

 "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice

Aller en bas 
AuteurMessage
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 9:45

Bonjour à toutes et tous,

je vous propose, en guise d'évasion et au rythme téméraire d'un jour sur deux, de vous présenter les 5 ou 6 modes ou voies d'acheminement du courrier vers l'île Maurice qui se sont succédés ou ont cohabité entre les années 1840 et 1860, 

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Afriqu10
Située à presque 1.000 kilomètres à l’Est de Madagascar, l’ile Maurice fait partie de l’archipel des Mascareignes. 
Ce dernier est en outre composé, à l’Ouest, de la Réunion sous souveraineté française, et, à l’Est, de l’île Rodrigue également britannique (Atlas Garnier, 1862. On notera que l’intérieur de l’Afrique, peu ou pas encore exploré, reste en grisé).

Pour certains, Maurice, c'est cela :

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Captu213

pour moi, que les îles tropicales attirent peu (chaleur, moustiques, requins, dengue,... mais pas que, me rétorqueront les précédents), c'est plutôt cela :

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Captu214
La baie de Port-Louis au milieu dans les années 1860.

Une petite présentation historique s'impose avant le départ...


Découverte au tout début du XVI° siècle par les navigateurs portugais, l’île Maurice devint possession hollandaise moins d’un siècle plus tard. Si les Portugais avaient considéré cette île inhabitée comme une simple escale sur la route des Indes, les Hollandais, la baptisant « Mauritius » en l’honneur du prince Maurice d’Orange, y entamèrent un mouvement de peuplement et de colonisation. 
Pour autant, à l’aube du XVIII° siècle, ils délaissèrent peu à peu cette implantation au profit de leur établissement au Cap de Bonne-Espérance. C’est alors que les Français, déjà présents sur l’île Bourbon (la Réunion) depuis plusieurs décennies, prirent possession de l’île en 1715, la rebaptisant « Isle de France ». 
Sous l’impulsion notable du gouverneur Mahé de la Bourdonnais puis de l’intendant Pierre Poivre, l’île devint tout autant une base navale de premier ordre qu’un centre de production de bois, café, indigo et épices plutôt prospère. Lorsque les Anglais occupèrent l’île en 1810 et s’en firent confirmer la possession en 1814 après la défaite de Napoléon, elle avait alors une population d’environ 70.000 habitants, dont trois quarts d’esclaves.


Vers 1860, la population de l’île approche désormais les 200.000 habitants et les Européens y sont restés largement minoritaires : à peine plus de 10.000 personnes en grande partie d’origine française, les ressortissants britanniques étant surtout présents dans l’administration et, très accessoirement, dans le négoce. Pour autant, Londres entretient sur place une garnison de 1.600 à 2.000 hommes, preuve s’il en fallait du caractère stratégique de cette implantation au cœur de l’Océan indien. 
L’essentiel du trafic maritime commercial est constitué par l’exportation de sucre de canne et par l’importation de produits alimentaires (l’île n’étant pas autosuffisante) et d’articles manufacturés. Si Londres est le premier client et le premier fournisseur de l’île, Paris se hisse en deuxième position, Gustave Brunet (Dictionnaire du commerce et de la navigation) précisant : « la France lui adresse des marchandises qui conviennent à une population qui n’a pu oublier son origine et dont les goûts sont restés français », et si les navires français accostant à Port-Louis, entre 1850 et 1860, sont encore 2 à 3 fois moins nombreux que les navires anglais, leur nombre augmente d’années en années.


Embarquement immédiat...

voilier


Nota : textes, cartes, tableaux réalisés par votre serviteur. La bibliographie sera donnée au dernier épisode.


Dernière édition par Mare Nostrum le Dim 22 Mar 2020 - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 9:58

ÉPISODE 1 : "PAS ASSEZ CHÈRE, MON FILS"


le voie la moins coûteuse, pour rejoindre cette lointaine destination, est celle des bâtiments du commerce.
Il n'en coûtera que 30 centimes si vous postez votre lettre dans le bureau de poste du port de départ du navire, sinon, il faudra vous acquitter de 60 centimes. Un tarif, on le voit très concurrentiel, quels que soient l'époque et le parcours :


"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Captu215


Voici donc une lettre postée à Nancy le 19 juillet 1854, donc affranchie à 60 centimes (premières semaines d'utilisation du 20 centimes Empire). Au verso, cachet rouge LE HAVRE  -  BUREAU MARITIME du 21 juillet :

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice 39310

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice 393_210

Plutôt bien frappé, le timbre à date MAURITIUS GPO du 29 octobre : soit 3 mois de navigation. A comparer avec  les délais des lettres présentées dans les jours à venir.

Les  archives numérisées de l'Inscription maritime du Havre ont permis d'identifier le navire :


Dernière édition par Mare Nostrum le Dim 22 Mar 2020 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 10:07

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Avis_d10

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Captu217

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Captu216
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 10:10

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Trois-11

Ainsi, c'est le trois-mâts Les Trois-Soeurs qui a emmené notre lettre : sous les ordres du capitaine Yvetot, il a levé l'ancre le 27 juillet pour l'île Bourbon, la Réunion donc. Peut-être a-t-il poussé ensuite jusqu'à Port-Louis, ou un navire local en aura assuré l'acheminement. 


A SUIVRE...


Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Fancharbraz

Fancharbraz

Nombre de messages : 125
Age : 63
Localisation : 71700
Date d'inscription : 05/01/2019

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 14:15

super !! allez j embarque pour cette jolie destination même si je n' ai pas le pied marin ....Non
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Samuel



Nombre de messages : 71
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 05/11/2019

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 22 Mar 2020 - 19:32

Merci au capitaine de faire réver les voyageurs immobiles !
Revenir en haut Aller en bas
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyMer 25 Mar 2020 - 6:20

Bonjour à toutes et tous,
 
Maintenant que Fancharbraz et Jean-Samuel se son proposés pour prendre leur tour de quart à bord, l’équipage est au complet et nous allons pouvoir lever l’ancre pour notre deuxième étape !
 




ÉPISODE 2 :  LÎLE MAURICE ?  PAR LA ROUTE DES INDES !  (1848-1852)

 
Pour assurer une liaison régulière avec l’Europe, les autorités britanniques de l’île Maurice votèrent, en 1848, un crédit de 600 £ destiné à financer un service de voiliers rapides (goélettes ou schooners) vers l’île de Ceylan (aujourd’hui le Sri Lanka). L’objectif était, en 2 ou 3 semaines, de relier Port-Louis avec Pointe-de-Galle : ce dernier port était une escale majeure sur la route que suivait la « malle des Indes » entre Calcutta et Suez :
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice 185010
 
Depuis le début des années 1840, la compagnie britannique de navigation à vapeur Peninsular & Oriental avait décroché un contrat postal avec la Couronne britannique pour une liaison mensuelle entre Suez et Calcutta. La P&O reliait ainsi Southampton à Alexandrie puis Suez à Calcutta, le tout en 48 jours.
Voici, publiée en octobre 1850 dans l’Allen’s Indian Mail, une annonce de ces tables de marche :
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice C111
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice C211
 
Cette route maritime, on l’aura compris, était scindée en deux tronçons, de part et d’autre de l’isthme de Suez (d’où le qualificatif d’ « Overland route », par opposition à la route du Cap, entièrement maritime). Celui-ci n’avait pas représenté longtemps un handicap majeur : à l’initiative du Britannique Thomas Waghorn, l’acheminement du courrier pouvait désormais s’effectuer, dans les années 1840, en 64 heures à dos de mulets entre Alexandrie et Le Caire (via Negyleh et Terraneh), puis par caravanes de dromadaires jusqu’à Suez. On peut en suivre le parcours sur cette carte tirée de l’atlas Andriveau de 1850 où j’ai mis en exergue les 3 villes-clefs : 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyMer 25 Mar 2020 - 6:23

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Andriv10
 
La mise en service progressive d’une voie ferrée allait parachever cette liaison : la jonction entre Alexandrie et le Nil était réalisée en 1853, entre Alexandrie et Le Caire  en 1855, et entre Le Caire et Suez en 1858 : l’isthme était désormais franchi en 24 heures maximum. Ainsi peut-on le voir sur cette deuxième carte (Atlas Garnier, édition 1862) : 
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Garnie10
(à noter, le tracé du canal encore en chantier)
 
La lettre qui témoigne de ce parcours est la suivante :
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Lettre10
 
Elle est adressée rue de Condé à Paris, et postée à Port-Louis le 22 août 1850 : le bureau principal (GPO) a apposé, outre son cachet à date, la marque rectangulaire PACKET pour indiquer que la lettre était embarquée sur la ligne régulière vers Ceylan (et non pas sur un bâtiment de commerce via Le Cap). L’expéditeur l’a d’ailleurs précisé en haut à gauche, enfonçant le clou à droite avec la mention « Overland ».
Edward B. Proud consacre le chapitre 6 de sa Postal History of Mauritius aux tables de marche des navires ayant desservi Port-Louis : ainsi trouve-t-on que le 22 août est le jour de départ du schooner Briton’s Queen qui rallie Pointe-de-Galle le 5 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyMer 25 Mar 2020 - 6:26

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice 1838_w10
Un schooner par W.J. Huggins, 1838
 
Pour la suite du parcours, il va falloir se débrouiller tout seul… Si on a un peu de chance (toutes les années n’ont manifestement pas été numérisées) on peut consulter l’Allen’s Indian Mail, journal londonien de référence sur l’actualité des Indes britanniques. 
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice C311
 
Les informations maritimes et postales y sont très nombreuses (des dates de passage des paquebots dans les ports de la route des Indes… aux nom et qualité des passagers débarqués aux escales !). Dès sa « une », l’édition du 21 octobre nous donne les clefs de compréhension pour notre missive :
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice C411
 
Le paquebot Oriental a quitté Calcutta le 8 septembre et atteint Pointe de Galle le 18 : notre lettre, arrivée presque 2 semaines avant, y a donc été embarquée jusqu’à Suez rejoint le 6 octobre.
Après les dromadaires et les mulets de l’isthme, embarquement à Alexandrie à bord de l’Indus le 9. Celui-ci fait escale à Malte : le courrier destiné à Marseille (pour la France et les autres destinations européennes, y compris en partie pour l’Angleterre) est alors transbordé sur la Medusa qui atteint Marseille le 16. L’Indus poursuit sa route vers Southampton via Gibraltar, attendu pour le 25…
 
Dans ce sens, la recherche dans l’Allen’s est aisée, mais dans le sens Europe – Indes il faut feuilleter les dizaines de pages consacrées à Bombay, Madras, etc. pour trouver les dates de passage des navires. C’est un peu plus fastidieux.
 
Hormis la Medusa, unité de la Royal Navy, les bâtiments empruntés sont des paquebots-poste de la P&O.
Illustration sur cette belle gravure de T.G. Dutton (1819-91), les paquebots Indus et Ripon (source : Royal Museum Greenwich) :


Dernière édition par Mare Nostrum le Mer 25 Mar 2020 - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyMer 25 Mar 2020 - 6:27

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Indus_10
 
 
 
ÉPILOGUE
 
Débarquée en France par Marseille, notre missive reçoit le cachet INDES OR. 2 lors de l’ouverture de la dépêche à Paris le 18 octobre (le 1 était frappé à l’ouverture de la dépêche faite sur Marseille). Elle est alors taxée à 20 décimes (2° échelon de poids au tarif du 1er août 1849), montant représentant l’acheminement depuis Alexandrie.
L’expéditeur avait, quant à lui, réglé  le montant pour la portion Maurice / Alexandrie : 2 shillings (tarif du 20 juin 1849, lettre pour l’Europe [n’excédant par une demi once] par paquebot britannique).
 
 
Durée du trajet : 58 jours… on a gagné un mois sur la voie des bâtiments du commerce !
 
 
À SUIVRE…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Fancharbraz

Fancharbraz

Nombre de messages : 125
Age : 63
Localisation : 71700
Date d'inscription : 05/01/2019

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyMer 25 Mar 2020 - 9:28

bonjour 
et merci beaucoup ,c'était  tout une aventure pour que le courrier arrive à bon port (si j'ose dire ) 
bravo pour avoir pu retracer aussi précisément le trajet de cette lettre, que c'est beau les voyages en temps de confinement ...
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 29 Mar 2020 - 15:42

Bonjour à toutes et tous,


ÉPISODE 3 :  L'ÎLE MAURICE ?  PAR LA ROUTE DU CAP !  
(1848-1852 et 1856-1857)



A deux reprises, le General Post Office de Londres expérimenta la desserte de l’île Maurice par la voie du Cap de Bonne Espérance. La première fois, c’est la compagnie General Screw Steam Shipping qui fut chargée d’assurer une liaison mensuelle entre Plymouth et Calcutta : pour une subvention de 45.000 £, la "Compagnie générale de navigation à vapeur à hélice" assurait un départ mensuel dans chaque sens.

Voici une première lettre qui illustre cette liaison dans le sens Indes - Europe : 

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Lettre15

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Lettre14

Lettre acheminée, via le Cap de Bonne Espérance, par le steamer Calcutta ayant assuré le départ des Indes de janvier 1853. 
La missive est embarquée le 8 février lors de l’escale de Port-Louis (cachet double-cercle PACKET LETTER / MAURITIUS) et atteint Plymouth le 30 mars. 

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Gsssc_10

Elle est taxée 15 décimes et atteint Paris le 31 mars 1853. Durée du trajet : 51 jours.  Meilleur temps des trois lettres présentées jusque là.

La distance à parcourir par le paquebot qui assurait cette ligne était cependant considérable : près de 12.000 milles nautiques, soit plus de 22.000 km. A titre de comparaison, le paquebot de la P&O qui transportait la Malle des Indes entre Suez et Calcutta, comme illustré il y a quelques jours, n'avait à franchir que 4.600 milles !!
Après deux ans de service, en raison des contraintes techniques et financières, la compagnie interrompit son contrat et, de 1854 à 1856, ce furent à nouveau les schooners de la colonies qui portèrent le courrier de l'île Maurice à Pointe de Galle.

En août 1856, l’armateur W.S. Lindsey procéda cependant à une nouvelle tentative de liaison Angleterre - Calcutta via le Cap... mais celle-ci ne dura qu’une seule année et il jeta l'éponge, pour les m^mes raisons que la GSSSCo.

La seconde lettre que je vous propose, illustre un autre avantage de cette "route du Cap" :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 29 Mar 2020 - 15:49

La route du Cap pouvait a priori paraître séduisante : elle offrait une liaison directe par le Cap bien sûr, mais le trajet Maurice - Pointe de Galle dans le sens Europe - Indes permettait aussi une éventuelle jonction avec la route Calcutta / Suez assurée par la P&O (ça va être plus clair avec une carte Choqué ...



"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Lettre17


"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Lettre16



Lettre de Port-Louis pour Bordeaux : postée le 21 avril 1857, elle est embarquée le lendemain à bord du vapeur Harbinger de la ligne Lindsey. Ce dernier avait quitté l’Angleterre le 6 février à destination de Calcutta. 
Cette missive emprunte donc le tronçon Port-Louis / Pointe de Galle pour être ensuite acheminée par la ligne de Suez de la P&O, comme demandé par l’expéditeur sur la suscription. 


"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Mixte_10



Arrivée à Marseille : 6 juin, taxe : 16 décimes (double port, taxe initiale corrigée), durée du trajet : 45 jours


Voilà ce qui pouvait sembler la meilleure route  : celle de Suez, mais avec un parcours Maurice - Pointe de Galle par paquebot à vapeur, plus rapide qu'avec un schooner.


L'Allen's Indian mail nous permet de préciser cette deuxième partie du parcours, assurée par la P&O transportant la Malle des Indes :


Dernière édition par Mare Nostrum le Dim 29 Mar 2020 - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Mare Nostrum

Mare Nostrum

Nombre de messages : 629
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/02/2018

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice EmptyDim 29 Mar 2020 - 16:03

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Mixte_11

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Mixte_10

C'est le Nubia, parti de Calcutta le 4 mai qui  embarqué notre lettre à Pointe de Galle lors de son escale du 13. Il atteint Suez le 27 mai : le courrier est alors acheminé à Alexandrie pour embarquement sur le Cambria qui file directement sur Marseille où il arrive le 6 juin.  

L'histoire ne s'arrête cependant pas là puisque deux autres routes furent expérimentées dans les années suivantes...

à suivre...

Laurent.

PS : paraphrasant Renaud*, je préciserai que la GSSSCo et la Cie Lindsey n'employèrent pas des "cageots ou des poubelles " sur leur ligne, mais que ce trajet était vraiment  éprouvant pour les hommes et le matériel.

Ca, c'est le Roger Lowe (paquebot à hélice) de la Lindsey Line :

"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Roger_10



(*) dans "C'est pas l'homme qui prend la mer..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ilpostalista.it/lv/lv00.htm
Contenu sponsorisé




"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty
MessageSujet: Re: "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice   "Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Viens, je t'emmène..." sur l'île Maurice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Philatélie, demandes et apports d'informations :: CLASSIQUES (XIXème siècle)-
Sauter vers: