Forum des collectionneurs

Espace d'échange d'infos entre Cartophiles, Philatélistes et Numismates
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Levée spéciale

Aller en bas 
AuteurMessage
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 12517
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyDim 21 Mar 2010 - 17:44

bonjour,

ça fait un petit moment que je m'interroge sur le rapport possible entre les fractions de la sixième levée dans les bureaux de quartier proches des gares de Paris et le départ des bureaux ambulants depuis ces gares. Il n'y a guère (pas du tout) de source là-dessus.

Voici une lettre intéressante qui pourraît servir de chaînon manquant (une sorte de Lucy de la marcophilie).

Levée spéciale Bouloi10
Levée spéciale Bouloi11

Le bureau ambulant pour Belfort partait à 8 heures du soir de la gare de l'Est.
Le rue de Bouloi est située à deux pas de l'Hôtel-des-Postes.
La septième levée à l'Hôtel-des-Postes était à 9 heures du soir.
L'expéditeur pouvait poster en port dû avant six heures (sixième levée à l'H-des-P), c'était gratos, mais ça l'obligeait à clore son courrier un peu avant 6 heures. Pas pratique pour le commerce.
Ensuite, il devait payer 25 centimes de port ordinaire + 20 centimes de surtaxe pour gagner un délai supplémentaire (6H15), + 40 centimes pour un 2ème (6H30) et + 60 centimes pour le dernier (7H du soir). Un peu plus pratique, mais cher, très cher pour un négociant âpre au gain.
Mais il y avait la solution miracle. En envoyant un commis poster la lettre au bureau de la rue de Strasbourg, vers la gare de l'Est, avant 7H50, il réalise le grand chelem = il ferme sa lettre après 7H du soir, il ne paye pas le port, et sa lettre est distribuée à Lure le lendemain matin à la fraîche. Tout bénéf ...

Le timbre 6.2 de la rue de Strasbourg correspond, en 1876, au deuxième départ des ambulants du soir, 8 heures pour Belfort. Le premier départ étant celui de 7H45 pour Avricourt (il existe un timbre 6.1 que j'ai rencontré sur une lettre pour l'Alsace).
Les levées spéciales étaient, à l'origine, destinées à avantager les lettres affranchies, mais cette disposition n'est pas reprise dans l'IG de 1856 - cf BM n°9 de mai 1856. Manifestement, le port dû n'empêchait pas la levée spéciale en 1876.
Le timbre avec fraction n'est pas connu au bureau de la rue de Strasbourg (bureau 14) en complément de l'étoile avec chiffre 14 (sept. 1863/mars 1876), alors que les levées spéciales sont signalées depuis l'origine au bureau DS1 (devenu 14) de rue du Faubourg-Saint-Martin, ouvert précisémment pour desservir la toute nouvelle gare de l'Est. Pourquoi ??? Jusqu'à la guerre de 70, il n'y a qu'un départ du soir, pour Strasbourg, le timbre spécial ne s'impose pas forcément, mais le second départ (pour Belfort) a été inauguré en 1871 - pourquoi avoir attendu cinq ans pour utiliser un timbre spécial ???

J'ai pas fini de me poser des questions, comme dit l'autre - jusqu'à ce que je trouve un règlement qui explique tout ça.

D.
Revenir en haut Aller en bas
bc92

bc92

Nombre de messages : 6478
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyMar 23 Mar 2010 - 22:01

Doudad a écrit:
bonjour,

ça fait un petit moment que je m'interroge sur le rapport possible entre les fractions de la sixième levée dans les bureaux de quartier proches des gares de Paris et le départ des bureaux ambulants depuis ces gares. Il n'y a guère (pas du tout) de source là-dessus.
Bonjour,

Tu sembles raccorder les heures de ces levées spéciales uniquement aux départ des ambulants de la gare concernée. Logique, mais ces levées ont visiblement concerné aussi des plis vers d'autres directions de province, à savoir que des dépèches devaient partir à toute vitesse de la Gare du Nord vers la gare de Lyon, par exemple, puisqu'on voit des cachets 6.1 ou 6.2 de la Gare du Nord pour des destinations du Sud-Est.

J'ai aussi une vague impression qu'il ya beaucoup de lettres postées trop tardivement pour le départ de l'ambulant (7e levée), et où ne figure pas le cachet "après le départ".

Enfin, que penser d'une 17e levée Gare du Nord-Ouest (années 1880, je n'ai pas noté la référence exacte) ?

Ces petites interrogations suite à un passage sur Delcampe consécutif à ton intéressant message.
Revenir en haut Aller en bas
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 12517
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyMer 24 Mar 2010 - 9:39

bonjour,

Citation :
Ces petites interrogations suite à un passage sur Delcampe consécutif à ton intéressant message.
merci d'avoir cherché ...

bc92 a écrit:
Tu sembles raccorder les heures de ces levées spéciales uniquement aux départ des ambulants de la gare concernée.
Oui, c'est indubitablement la finalité initiale des levées spéciales (circulaire de 1854 dont la référence m'échappe), de permettre l'expédition en dernière minute (sans surtaxe) des lettres levées dans les boîtes proches des ambulants. Maintenant, relier ça aux timbres avec fraction de levée, c'est une autre histoire ... Celà dit, à quoi servent les fractions de levées si elle ne servent pas à distinguer les levées spéciales ???

Citation :
Logique, mais ces levées ont visiblement concerné aussi des plis vers d'autres directions de province, à savoir que des dépèches devaient partir à toute vitesse de la Gare du Nord vers la gare de Lyon, par exemple, puisqu'on voit des cachets 6.1 ou 6.2 de la Gare du Nord pour des destinations du Sud-Est.
C'est bien là que le bât blesse, l'exemple que je donne colle parfaitement, mais il y a trop de contre-exemples pour tirer une théorie d'emploi, sans parler des fractions de levée du bureau central. Si les fractions de levées correspondent bien aux levées spéciales, il y a des subtilité d'emploi qui m'échappent (et pas qu'un peu).

Citation :
J'ai aussi une vague impression qu'il ya beaucoup de lettres postées trop tardivement pour le départ de l'ambulant (7e levée), et où ne figure pas le cachet "après le départ".
Je ne me suis pas trop intéressé à l'emploi de cette marque. Jusqu'à quand a-t'elle eu cours ???

Citation :
Enfin, que penser d'une 17e levée Gare du Nord-Ouest (années 1880, je n'ai pas noté la référence exacte) ?
Sans vérifier, je dirais qu'un bureau annexe de gare tel que PGNO (plus gros trafic de France en 1880), qui travaillait jour et nuit, pouvait faire une levée avant chaque départ de train à destination de Ceinture, Auteuil, Versailles (RD), L'Etang-la-Ville, St-Germain-en-Laye, Paris-Nord et pour les grandes lignes vers Bretagne, Rouen, Dieppe, Le Havre, Littoral Manche, Cherbourg. Sur 24 heures, ça peut commencer à faire un paquet de levées, qui ne peuvent pas être qualifiées de spéciales. C'est le service postal de la gare qui est spécial, par rapport à un bureau de quartier (8 levées en 1880).

D.
Revenir en haut Aller en bas
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 12517
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyMer 24 Mar 2010 - 17:55

re-

bc92 a écrit:
ces levées ont visiblement concerné aussi des plis vers d'autres directions de province, à savoir que des dépèches devaient partir à toute vitesse de la Gare du Nord vers la gare de Lyon, par exemple, puisqu'on voit des cachets 6.1 ou 6.2 de la Gare du Nord pour des destinations du Sud-Est.
ce qu'il y a de bien avec toi, c'est que me pousse à bousculer ma paresse naturelle Rire . Bon, j'ai été faire un tour chez mon grand ami Sébastien, et j'y ai peut-être trouvé un élément de réponse.

Levée spéciale Cosne10

Le lettre est partie du bureau 14 en avril 1890, première levée spéciale, pour Cosne-sur-Loire. Problème, Cosne sur Loire est située sur le PLM, départ gare de Lyon, à priori. Mais en regardant derrière, on voit que la lettre est distribuée à Cosne seulement à la 5ème distibution, soit en milieu de journée du lendemain.

Levée spéciale Cosne110

Hypothèse : la lettre a bien été levée à 8H10 rue de Strasbourg, mais elle ne pouvait pas partir par l'ambulant pour Avricourt, oeuf corse. Elle a été mise de côté en attendant la levée ordinaire suivante, a été envoyée gare de Lyon (peut-être pas par le bureau central) qui l'a remise le lendemain à l'ambulant de jour Paris à Moulins.

Problème : pas de timbre de transit, ce qui suppose, soit que Paris-14 a fait dépêche directe pour Cosne, ce qui reste à prouver, soit que les intermédiaires ont négligé de timbrer, ce qui est improuvable.

Ceci signifierait que le timbre, s'il indique bien le moment de la levée, n'est pas le gage que la lettre soit partie ensuite par le premier ambulant le plus proche. Là, c'est évident.

Bon, y'a encore du boulot !

D.

PS : il y en a une autre de Paris-14 pour Morey Hte-Saône, levée 8/2 le 17/5/1898, distribuée le lendemain 1ère levée. Là, c'est bon. Pas de timbrage en transit non plus.
Revenir en haut Aller en bas
bc92

bc92

Nombre de messages : 6478
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyMer 24 Mar 2010 - 19:00

Doudad a écrit:
ce qu'il y a de bien avec toi, c'est que me pousse à bousculer ma paresse naturelle Rire .
Dit-il sans rire.

Ah non, j'avais pas vu le souriard.

Citation :
Bon, j'ai été faire un tour chez mon grand ami Sébastien, et j'y ai peut-être trouvé un élément de réponse.
Cette lettre justifiait ma question (avec d'autres de la gare du Nord), mais je n'avais pas fait attention qu'une deuxième image du verso était présentée. Dans ma config d'affichage des résultats de recherche par mots clés, je ne vois qu'une image facilement agrandissable, pour voir s'il y en a d'autres il faut ouvrir l'offre puis la seconde photo, pas très commode quand on veut balayer des listes de résultats de recherche sans y passer deux heures. Il y a peut-être un réglage, faudra que je regarde.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
bc92

bc92

Nombre de messages : 6478
Localisation : 78
Date d'inscription : 24/09/2008

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyMer 24 Mar 2010 - 21:07

bc92 a écrit:
Il y a peut-être un réglage, faudra que je regarde.
Je crois avoir trouvé (menu gauche , "présentation", cocher "toutes les images")
Je vais tester.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
Doudad

Doudad

Nombre de messages : 12517
Localisation : Terre du Milieu
Date d'inscription : 12/12/2006

Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale EmptyJeu 25 Mar 2010 - 10:22

bonjour,

autre contre-exemple dé-contre-exemplé

Levée spéciale Eper10

lettre jetée à la boîte après la 7ème levée ordinaire de Paris Gare du Nord, levée spéciale 7.1 du 9 septembre 1879 soir pour Château-Thierry, mauvaise gare, départ de la gare de l'Est le lendemain matin par l'ambulant de jour du 10/09 Paris à Epernay, distribution 3ème levée du matin.

Levée spéciale Eper110

Dans le règlement de 1854, il est dit que les dix bureaux de quartier en relation avec les ambulants pouvaient faire dépêche directe avec eux (Lux T1 p.66)

D.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Levée spéciale Empty
MessageSujet: Re: Levée spéciale   Levée spéciale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Levée spéciale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3.7.11. [Edition spéciale Elite]
» [Collection] Section très spéciale - Fleuve Noir
» Galerie spéciale Egypte !
» Saison 2010....année spéciale
» Oblitération spéciale Ramadhan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des collectionneurs :: PHILATELIE :: Marcophilie, demandes et apports d'informations-
Sauter vers: